AccueilTerritoiresInfos région438 Ukrainiens toujours réfugiés en Seine-et-Marne
Solidarité

438 Ukrainiens toujours réfugiés en Seine-et-Marne

1 329 ressortissants ukrainiens ont séjourné en Seine-et-Marne depuis le début de l’invasion russe en février 2022. 438 sont toujours présents dans le département.
Lionel Beffre, le préfet de Seine-et-Marne, a visité le centre d’hébergement de La Ferté-Gaucher qui accueille des réfugiés ukrainiens.
© DR - Lionel Beffre, le préfet de Seine-et-Marne, a visité le centre d’hébergement de La Ferté-Gaucher qui accueille des réfugiés ukrainiens.

TerritoiresInfos région Publié le ,

La date n’a pas été choisie au hasard. Le 24 février dernier, un an jour pour jour après le début de la guerre entre l’Ukraine et la Russie, Lionel Beffre, le préfet de Seine-et-Marne, s’est rendu à La Ferté-Gaucher. Il y a visité les anciens locaux de la gendarmerie transformés en structure d’accueil gérée par la Croix Rouge dans le cadre de l’intermédiation locative.

Ouverte en juillet 2022, celle-ci héberge actuellement 38 réfugiés ukrainiens qui ont dû fuir leur pays. Dans ce centre d’hébergement, l’accompagnement y est pluriel : administratif pour l’obtention de la protection temporaire et accès à la mobilité, aux soins ou aux droits (Caisse d’allocations familiales, logement…). Il existe également un accompagnement à l’insertion professionnellepour les adultes (inscription à Pôle emploi, cours de français, rédaction de CV) et à la scolarité pour les enfants.

Depuis un peu plus d’un an maintenant, un réfugié ukrainien sur trois arrivés est donc resté en Seine-et-Marne. En effet, sur les 1 329 ressortissants ukrainiens reçus en préfecture pour une demande d’autorisation provisoire de séjour (APS) valable six mois, 438 sont toujours là, dont 263 enfants scolarisés (de la maternelle au lycée). Leur hébergement s’organise de façon collective ou diffuse via l’Etat, les collectivités locales, les associations, les entreprises, les particuliers ou les hôtels en lien avec le Samu social.

Améliorer l’insertion professionnelle

Le centre d’hébergement de La Ferté-Gaucher compte neuf logements (un T1, quatre T3 et quatre T4) d’une capacité de 41 places. Locataire des lieux (une subvention d’un peu plus de 53 000 euros lui a été accordée en 2022), la Croix Rouge sous-loue les logements à 38 réfugiés ukrainiens, des familles pour la plupart, bénéficiaires de l’aide personnalisée au logement (APL). Cinq personnes sont détachées à plein temps à cette mission d’hébergement.

Selon le préfet, deux points restent à améliorer : l’insertion professionnelle (la barrière de la langue demeure un frein pour les adultes) et l’accès aux soins médicaux. Mais pas question pour la préfecture de renoncer à cette opération humanitaire. Si aucune nouvelle vague de réfugiés ukrainiens n’est annoncée, les capacités d’hébergement existent toujours (2 800 places disponibles dans le département avec une marge de 200 places pour le logement).

« La préfecture de Seine-et-Marne va encourager les services à poursuivre la qualité de l’accueil des familles ukrainiennes », a promis Lionel Beffre.

À lire aussi I La Seine-et-Marne se mobilise pour l’Ukraine

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 avril 2023

Journal du22 avril 2023

Journal du15 avril 2023

Journal du 08 avril 2023

Journal du08 avril 2023

Journal du 01 avril 2023

Journal du01 avril 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?