AccueilActualitéSociétéSortie de prison et accès au droit en débat à Melun

Sortie de prison et accès au droit en débat à Melun

La 6e Journée nationale de l’accès au droit s’est déroulée le 24 mai, avec un colloque consacré aux enjeux de la préparation à la sortie de détention et à l’accès au droit, organisé à l’École des officiers de la gendarmerie nationale, à Melun.
La 6e Journée nationale de l’accès au droit a été l’occasion pour l’École des officiers de la gendarmerie nationale de Melun d’organiser un colloque
MSM - La 6e Journée nationale de l’accès au droit a été l’occasion pour l’École des officiers de la gendarmerie nationale de Melun d’organiser un colloque

ActualitéSociété Publié le , Mahnaz Zaki

L'objectif de ce colloque, qui s’est tenu le mercredi 24 mai dans l’auditorium de l’Ecole des officiers de la gendarmerie nationale (EOGN), à Melun, était de faire le point sur la sortie de prison et les conditions d’accès au droit des futurs ex-détenus. Trois tables rondes ont réuni de nombreux intervenants et spécialistes du milieu carcéral. Elles ont mis en lumière le travail quotidien de tous ces acteurs.

Le premier débat portait sur l’accès aux droits communs, l’anticipation de la sortie des détenus et les démarches administratives à entreprendre, tandis que la deuxième table ronde a eu pour thème l’employabilité (Pôle emploi, Mission locale…) des détenus et l’identification de certains freins lors de leur sortie (papiers, situation administrative). Enfin, la troisième et dernière discussion a mis l’accent sur la prise en charge des détenus. Ont été abordés notamment l’accueil en EHPAD des ex-détenus âgés, la continuité des soins, la responsabilité des détenus face à aux soins et la nécessité d’une évaluation avant leur sortie.

« Mutualiser les expertises »

Durant ces échanges, le centre de détention (CD) de Melun a été mis en avant pour évoquer le travail en prison. Tâches rémunérées à effectuer et formations à suivre (comme peintre en bâtiment) durant six mois sont ainsi proposées aux pensionnaires du CD melunais. « 25 % des détenus retrouvent un emploi stable », a précisé Guillaume Clochez, directeur pénitentiaire d’insertion et de probation à la prison de Meaux-Chauconin.

Le bilan de cette matinée de débats a été tiré par Ali Naoui, directeur des services de greffe judiciaires au tribunal judiciaire de Melun et secrétaire général du conseil départemental d’accès au droit de Seine-et-Marne (CDAD 77) : « L’intérêt de ce genre de colloque est de mutualiser les expertises des intervenants de différentes disciplines (juristes, professionnels de santé, cadres de la préfecture de Seine-et-Marne, fonctionnaires…). Le but est toujours de réfléchir en amont à la préparation de la sortie des personnes détenues. »

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 avril 2023

Journal du22 avril 2023

Journal du15 avril 2023

Journal du 08 avril 2023

Journal du08 avril 2023

Journal du 01 avril 2023

Journal du01 avril 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?